effets insupportables + mauvaise expérience crossfit

Ici on parle de la transition vers le paléo, des écarts, des rechutes, de l'entourage... bref, tout ce qui peut poser problème dans la tête, ou autour de soi.

effets insupportables + mauvaise expérience crossfit

Message par selim9102 » Ven Mai 19, 2017 8:03 am

Bonjour à tous,

J'ai depuis 3 jours tenté une conversion vers un paleo de type primale très très light. C'est à dire que j'ai Backer tous les aliments industriels, je suis allé faire quelque courses côté marcher bio et produits locaux.
Quand je dis que je suis dans une version light, j'ai gardé une ration de glucides sans gluten riz bio, quinoa Bio, sarrasin, patates douces). Je fais pas mal de sport en salle (poids, Cardio) 4-5x semaine (et ce depuis plusieurs années), jogging 10-12 km 1 à 2x/s. Quand je fais du sport, je me donne en général. Soucieux de garder ce rythme soutenu je garde une ration de glucides importante (portion de riz/quinoa/sarrasin) avant l'entrainement. Je suis à plus de 150 g de glucides par jour ( et à plus de 2000 kcal (je travaille avec myfitnesspal).

J'ai 25 ans, jemesure 1m71 pour 85 kg. J'ai une petite masse musculaire mais surtout beaucoup de Gras).
Côté parcours, à 19 ans je pesais 105 kg, je n'avais pas fait de sport depuis plus de 10 ans, je me suis inscrit à une salle, j'y allais 4x semaine, j'ai suivi un régime " équilibré conventionnel" (tout sauf paléo). J'ai perdu une quinzaine de kg la première année (je ne l'ai pas suivi à la lettre). Ensuite, fidèle à mon impatience, j'ai diminué les apports, plus aucun écarts, influence par Dukan (son of a b****), orthopédique jusqu'à l'os, basculé vers l'IF (toujours avec des apports dérisoires), j'étais tombé sous la barre des 60. Un cadavre, un cadavre pendant 2 ans (je suis descendu jusqu'a 49 kg, coincé dans mon anorexie). En 2012 je recommence un cycle d'études (éducateur, parce-qu'un diplôme de publicité ne vous mène nulpart), j'ai vécu en kot et j'ai rapidement basculé dans la boulimie (retrouvaille des saveurs sucrées si savoureuses). Été 2013, suite à là reprise de quelques kg, je décide de me reprendre en main, sport intensif.. et fracture du bassin, alité 1 mois, en béquilles 1 mois, interdit de sport 5 mois, interdit de courir 1 an!! Vous devinez vers quoi se tourne un boulimique dépressif... J'ai pris encore 15 kg, j'ai parfois dépassé la barre des 90.

Cela fait donc 5 ans que je suis boulimique chronique, sugar addict et que mon poids oscille autour des 85 kg alors que je désespère tourner à 70). J'ai eu des périodes pires que d'autres (en blocus jusqu'a 5 crises par nuit), aujourd'hui 2 crises/semaine en moyenne). J'ai travaillé en nuit depuis novembre, ça n'aide pas. Heureusement, en juin je repasse en journée.

Je me suis lancé dans l'aventure paléo pour plusieurs raisons : par désespoir (oui c'est malheureux mais quand vous vous coltinez des TCA depuis plus de 5 ans vous êtes prêts à tout, et quand les nombreux psychiatres, psychologues, hypnothérapeutes et autres charlatans ne peuvent plus rien pour vous, vous êtes prêt à tout essayer pour sortir de cette addiction. Pour info je tourne à 200 mg de baclofen par jour sans savoir si cela m'aide réellement), pour soigner ma rage de sucre qu'un régime traditionnel ne peut, pour nettoyer mon corps et mes organes, retrouver un mode de vie sain et j'avoue, pour perdre mes 15 kgs de gras).

Depuis 3 jours, je disais donc, je tourne en paléo light (œufs bio, poissons, viande, légumes ++++, 2 fruits/j, oléagineux, huile d'olive, de coco, yaourt de Coco et de brebis, j'ai acheté hier un yaourt de lait cru entier de vache bio, pas encore ouvert, quinoa, riz basmati, sarrasin). Bref, alimentation majoritairement paléo sans tomber dans la cetose. Et pourtant, je ressens une fatigue énorme, surtout dans l'après midi, encore plus en soirée. Maux de tête, visage qui "tire", réveils nocturne, sommeil peu récupérateur malgré la fatigue intense,... Je ne ressens pas de fringales mais j'imagine que ça va venir après..
Vous allez probablement me dire que ce sont les symptômes du sevrage mais je ne m'attendais pas à ce qu'ils soient si intense. C'est à la limite de l'insupportable et je suis à 2 doigts de tout lâcher.
Vous pensez que ça va durer combien de temps comme ça? Je reprends mes 4 dernières nuits lundi soir, je crains de ne pouvoir les tenir physiquement et psychologiquement.

Merci d'avance pour votre aide et votre soutien

PS: la semaine derniere, je me suis inscrit dans une salle de Crossfit, j'ai fait 3 séances où on a enchainé pas mal de traction. Résultat, douleur atroce dans les avants bras (j'ai déjà eu des dizaines de tendinites mais j'ai jamais eu mal comme ça. Je vais aller consulter aujourd'hui voir ce que c'est exactement). Je crains de devoir me mettre au repos longtemps alors que je viens de souscrire à l'abonnement qui n'est pas donné..
selim9102
 
Message(s) : 1
Inscription : Ven Mai 19, 2017 3:16 am

Re: effets insupportables + mauvaise expérience crossfit

Message par pyero » Ven Mai 19, 2017 11:56 am

Bonjour,

Je suis passé aussi par un sevrage difficile la toute première fois,
comme l'arrêt brutal d'un antidépresseur.
Mais quelle libération, avec un peu de patience !
Il faut persévérer la durée des mauvais effets et variable selon la quantité de sucre que tu mangeait avant.
Je pense 1 semaine et pour être habitué vraiment on parle de 21 jours.
Ne pas faire trop de sport intensif durant cette période de transition.
Faire de la marche et du vélo pour le moment le temps que le corps sache utiliser les bons carburants
pyero
 
Message(s) : 21
Inscription : Mar Déc 16, 2014 9:38 am

Re: effets insupportables + mauvaise expérience crossfit

Message par CécileD » Sam Mai 20, 2017 9:44 am

Oui le sevrage peut être hard (comme quoi c'est une belle m.... ce sucre !). Tu peux même avoir des symptomes genre grippaux, tension basse, vertiges etc
Il faut beaucoup boire mais surtout apporter des minéraux via sel, potassium, magnésium (en compléments alimentaires ou eaux minérales), bouillon d'os.
N'hésite pas à sursaler un peu par rapport à d'habitude, de préférence avec un "bon" sel genre de l'Himalaya
Courage !
CécileD
 
Message(s) : 657
Inscription : Mar Oct 28, 2014 10:26 am

Re: effets insupportables + mauvaise expérience crossfit

Message par nana » Mar Juin 13, 2017 8:39 pm

je pense qu'il faut aller progressivement comme dans toute chose... changer d'alimentation si radicalement en même temps que faire du crossfit (sport qui n'est pas anodin dans la demande physique !) c'est risqué... bref dans l'immédiat privilégier la santé et donc s'il faut arrêter une semaine le crossfit il ne faut pas hésiter ; puis reprendre doucement !
nana
 
Message(s) : 54
Inscription : Mar Juil 12, 2016 6:05 am


Retour vers A l'aide !

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron